Questions fréquemment posées

  • Q.

    Comment puis-je savoir si mon chien a une KCS?

    R.

    Le meilleur moment pour diagnostiquer une KCS est le début de la maladie avant que les glandes lacrymales soient détruites. Cependant, la KCS peut avoir une apparence variée et être subtile surtout au début de la maladie. Les spécialistes en ophtalmologie recommandent de tester tous les yeux irrités surtout si le chien a eu plus d’une conjonctivite ou une infection oculaire durant les 12 derniers mois. Les races prédisposées sont normalement testées régulièrement.

  • Q.

    Pourquoi dois-je utiliser l’onguent spécifique pour traiter la sécheresse oculaire?

    R.

    Cet onguent spécifique est le seul médicament qui traite la cause sous-jacente de la KCS ainsi que les signes cliniques (entre autres rougeur, écoulements de mucus,...). Cet onguent stimule également la production de larmes naturelles qui ont beaucoup de fonctions que les larmes artificielles n’ont pas (exemple : aident à protéger contre les infections).

  • Q.

    Après combien de temps mon chien va-t-il répondre au traitement spécifique de la KCS?

    R.

    La plupart des chiens montrent une amélioration dans les 2 semaines après le début du traitement. Cela peut prendre jusqu’à 6 semaines pour atteindre une production maximale de larmes.

  • Q.

    Pourquoi dois-je continuer le traitement si l’état des yeux de mon chien s’est amélioré?

    A.

    Dans la majorité des cas, la sécheresse oculaire est une maladie nécessitant un traitement à vie. On ne peut généralement pas en guérir. Une amélioration de l’apparence des yeux de votre chien nous permet de savoir que le traitement est efficace. Si le traitement est interrompu, le processus de la maladie reprend avec une plus grande destruction des glandes lacrymales et une détérioration des yeux. Un traitement approprié préserve les glandes lacrymales et améliore les perspectives à long terme pour les yeux de votre chien.