Autres traitements

L’onguent spécifique pour la KCS entraîne une augmentation de la production lacrymale dans les 2 semaines suivant le début du traitement mais cela peut prendre six semaines pour obtenir l’effet maximal. Par conséquent, votre vétérinaire peut vous conseiller de mettre aussi des larmes artificielles pendant les premiers stades du traitement pour que votre chien se sente mieux.

Les larmes artificielles doivent être appliquées très fréquemment pour garder les yeux de votre chien humides (toutes les 30 minutes pour certaines marques). Elles ne représentent pas le traitement de choix de la KCS car elles n’ont pas toutes les fonctions des larmes naturelles (par exemple la protection contre les infections) et ne contrôlent pas le processus d’évolution de la maladie sous-jacente. De plus, il est impossible pour la plupart des propriétaires d’appliquer aussi souvent des larmes artificielles à leurs chiens.

Les chiens ayant les yeux secs sont sujets aux infections oculaires, votre chien a alors besoin également d’un autre traitement pour résoudre ce problème. D’autres types de gouttes (par exemple à base de corticostéroïde) sont alors prescrites pour combattre l’inflammation.

Aucun antibiotique ou anti-inflammatoire ne traite la cause de la KCS ou n’augmente la production de larmes naturelles.

Il est important de réaliser que seul un traitement à long terme avec un onguent spécifique pour la KCS contrôle la destruction des glandes lacrymales, qui est la cause sous-jacente de la sécheresse oculaire. C’est pour cette raison que la plupart des vétérinaires spécialisés en ophtalmologie utilisent l'onguent qui a été conçu spécifiquement pour le traitement de la KCS.